boutique the kooples paris

The Kooples : Black is black

Dress code noir et tête de mort en guise de blason, par sa communication rondement menée, The Kooples a su se tailler une part de prince dans le monde de la mode française.

Créée en 2008 par les frères Elysha, fils des créateurs du Comptoir des cotonniers, la marque propose un vestiaire dit mixte, les filles pourront donc piquer des vêtements ou accessoires aux mecs et vice-versa (quoique la robe de soirée n’est pas conseillée à ces derniers).

Les pièces sont d’inspiration anglaise, tournées vers le rock, aux lignes pures et précises, coupe impeccable, aux détails et finitions particulièrement soignées.

Le même perfectionnisme se retrouve dans le choix des matières et des couleurs, sobres, à dominance noire et grise et rien de tout cela n’est un hasard quand on sait que certaines pièces sont issues des prestigieux ateliers de Norton & Sons (pour ne pas citer), maison située à Savile Row à Londres et réputée pour son excellence en matière de costumes.

Le résultat est une silhouette plus affûtée et des vêtements plus ajustés aux airs de sur-mesure : les petits gabarits, filiformes et autres épaules étroites devraient particulièrement y trouver leur bonheur.

Mais tout cela a un prix et The Kooples ne sera malheureusement pas accessible à toutes les bourses…

Je me garderais d’en faire la critique ici bien que rien ne m’y empêche, mais allez faire un tour sur leur site si le cœur vous en dit et vous vous ferez votre propre avis…

Sinon vous pourrez trouver des choses à peu près similaires (ou même mieux ?) si vous farfouillez bien sur ASOS (voir notre article).

+ Voici un aperçu du lookbook de la collection The Kooplesautomne/hiver 2010.

*Image principale + miniature via puretrend.