Lancement adidas x Kanye West Yeezy

Aujourd’hui, j’ai le goût d’écrire une publication qui va un peu plus en profondeur que d’habitude. J’aimerais partager avec vous le côté marketing de cette fracassante et médiatique collaboration entre adidas et Kanye West.

Comme vous le savez tous, en fin d’année 2013, Kanye West et Nike c’était fini ! De leur union étaient nées les Yeezy I et II, connues pour leurs silhouettes mais surtout pour la spéculation autour d’elles. Tant pis, le rappeur s’est très vite remis de cette rupture pour basculer vers l’ennemi juré : Adidas. La semaine prochaine, le 12 février à 16 h (heure new-yorkaise), à la veille des NBA All-Star Games et à l’ouverture de la Mercedes Benz Fashion Week à Manhattan, adidas et Kanye West dévoileront leur première collection avec LA question que les adeptes de sneakers se posent… Yeezy III ou pas Yeezy III ?

À l’occasion de leur première ligne, autre la date de sortie clé, les deux protagonistes ont vu les choses en grand (pas jaloux Pharrell ?). Pour faire monter un peu plus la mayonnaise, plusieurs dispositifs ont été mis en place pour alimenter un maximum leur base de données.

#1. Application mobile

Lancée le 3 février, l’application mobile adidas Confirmed a pour vocation de permettre à toutes et à tous de pouvoir avoir la chance d’obtenir la fameuse sneaker sans camper 3 jours et vous faire marcher dessus le jour venu. On la télécharge, on se créé un compte et on choisi sa paire et sa pointure. Derrière ce gadget, c’est un bon moyen d’ « infiltrer » votre téléphone mais aussi, de mesurer leur audience mobile.

#2. Page d’atterrissage personnalisée sur le site adidas

La marque au trèfle à 3 feuilles a mis en place sur son site, une page d’atterrissage spéciale pour vous inviter à souscrire à l’infolettre. Objectif pour vous, être dans les premiers informés de la future collection adidas x Kanye West. Pour elle, récupérer vos courriels et éventuellement, les réutiliser.

#3. Micro-site dédié en guise de teaser

Photo crédit : highsnobiety.

Dans la continuité de leurs opérations marketing, un micro-site a été lancé : yeezy.supply. Très simplement, sur un fond de vidéo qui tourne, on voit au centre de l’écran, un compte à rebours jusqu’à la date fatidique du 12 février. Chose étrange, pas de pixel remarketing sur la page, donc pas de publicités reciblées ?

#4. Facebook ?

S’ils veulent continuer à récupérer des données et encore plus enrichie, pourquoi ne pas avoir également lancé une petite application sur Facebook ? Ainsi, la marque aurait pu collecter bien plus qu’une adresse courriel, votre nom et prénom… Puisque toutes les informations que vous auriez laissé publiques sur votre profil auraient pu leur être accessibles… Dommage !

Finalement, mis à part ce côté obscur qui me fait croire que toute cette stratégie mise en œuvre, est et ne servira qu’à vendre être utilisée à des fins commerciales, on se rassurera en disant que ces données n’auront servi qu’à mesurer l’engouement du public pour ce partenariat inédit. Cette analyse n’engage que moi !

#adidasbykanyewest