Plus que l’aspect sportif qui a vu la victoire des Packers de Green Bay 31-25 contre les Steelers de Pittsburg, la finale du Superbowl XLV, suivie par plus de 100 millions de spectateurs à travers le monde a laissé place à une multitude d’artistes pour animer cet événement mondial.

On commence par l’ouverture de la cérémonie avec l’hymne américain interprété par Christina Aguilera et qui s’est d’ailleurs permise de se tromper dans les paroles… avec toute la polémique qui a suit… Sinon, le long des mi-temps, on a vu Lea Michele chanter America the beautiful, les Maroon 5
Le clou du spectacle fut sans équivoque au moment de l’entrée des Black Eyed Peas pour un medley de leurs tubes (I Gotta Feeling, Boom Boom Pow, Pump It, Where Is the Love ou encore The Time) et qui se paie Slash des Guns N’Roses pour un “duo” sur Sweet Child of Mine.
Pour finir, c’est au moment où Will.I.Am entonne l’introduction “oh my gosh, baby let me l… , I did it again, so I’ma let the beat rock, oh myy…” qu’Usher a débardé du ciel accroché par un harnais pour se mettre en scène.

Bref, comme chaque année, la NFL nous régale par ces artistes invités pour animer ces mi-temps parfois très longues quand on est au stade et qu’on n’a pas de télécommande pour zapper !

Christina Aguilera interprète l’hymne américain :